L’écologie est au cœur de tout

L’écologie est au cœur de tout

Voici l’article du journaliste du Midi Libre SÉBASTIEN HOEBRECHTS en date du 5 novembre venu la veille sur les lieux assister au collage de l’oeuvre de Noon.

Associatifs, étudiants et artistes sont au zoo, ce samedi.

La beauté naît souvent d’une œuvre collective. Et le volet grand public du salon de l’écologie 2016, le Festi’Versité, qui se déroule ce samedi au zoo de Lunaret, en est le parfait exemple. Organisé par les étudiants de la faculté des sciences, ce dernier fédère tout ce que la Métropole compte d’artistes, associations ou spécialistes de la biodiversité.

Spectacles aériens, fresque géante, charte participative… À commencer par Noon, street-artiste bien connue qui, hier, appose son collage géant sur le mur du parc zoologique.

« J’ai tenté d’insérer un esprit onirique dans l’œuvre, qui représente un ours, un hibou et la flore », explique la colleuse, qui a travaillé durant trois jours sur cette fresque, dont l’idée a été proposée par l’association Artivistes, partenaire de l’événement.

« Nous sommes une structure hybride : à la fois association et bureau d’étude environnemental », détaille sa présidente, Davia Dosias-Perla. Cette dernière avoue avoir

« dérogé à la règle habituelle », qui veut que les œuvres soient généralement exposées dans la rue, pour investir le zoo. Mais la sensibilisation à l’écologie du grand public vaut bien quelques compromis. À quelques mètres de la fresque, Isabelle et Antoine, danseurs aériens, et Florian, bassiste et guitariste, se préparent. Chacun vérifie ses cordes. Membres de la Compagnie

Les têtes bêches, ils proposent aujourd’hui un spectacle dans les arbres d’une durée de 10 minutes (à 11 h 40, 13 h 30 et 16 h 30), qui défie l’apesanteur et l’imaginaire. Pour les plus militants, le festival prévoit également un rassemblement public (14 h), où chacun donnera ses idées pour créer la première charte citoyenne sur la biodiversité et l’art de vivre ensemble de Montpellier.

« Un document que nous présenterons ensuite au ministère de l’Environnement », précise Davia Dosias-Perla. Histoire de prouver, une fois n’est pas coutume, que le collectif fait la force.

SÉBASTIEN HOEBRECHTS

shoebrechts@midilibre.com

‘Festi’Versité’, au zoo de Lunaret (Bus n° 13, arrêt « zoo »), de 10 h à 17 h. Entrée libre. Noon, street-artiste montpelliéraine, en plein collage hier au zoo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *