Atelier Participatif Citoyen à Valergues acte II 21 fév. 2019

ACTE II le jeudi 21 février 2019 18H

Suite au premier atelier participatif le 15 déc. 2018 ayant permis de dégager les enjeux à traiter, les objectifs ainsi que les actions à mener à l’échelle de Valergues dans le cadre du futur Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) de l’agglomération du Pays de l’Or, nous vous donnons rendez-vous afin de co-construire la feuille de route des actions à mener.

Le dispositif Artivistes-atelier

A l’heure de la COP24 à Katowice en Pologne et des difficultés de mise en application de l’Accord de Paris, le dispositif Artivistes-atelier se déploie à l’échelle des communes de l’Agglomération du Pays de l’Or sur le territoire montpelliérain en Occitanie.

Après deux journées de mobilisation le 8 décembre 2018 sur la commune de Palavas-Les-flots et la “marche sur l’eau pour le climat”  et le 9 décembre lors du marché de la Grande Motte, le dispositif s’est déployé sur petite commune de Valergues, forte de 2 000 habitants sur la place de l’Horloge.

Des objectifs ambitieux et réalistes

Il s’agit de répondre à plusieurs objectifs :

  1. mobiliser le plus largement possible les citoyens et les citoyennes afin que toutes et tous soient acteurs du changement climatique.
  2. co-construire des bouquets d’actions à l’échelle des villages sur la base d’un diagnostic partagé.
  3. co-construire les objectifs en fonction de chaque action en identifiant les acteurs et leur pouvoir d’action.
  4. co-construire les indicateurs d’efficacité des actions à mener en proposant une feuille de route de mise en oeuvre des actions.

L’image contient peut-être : ciel, arbre et plein air

Soutien à la concertation citoyenne du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) du Pays de l’Or

Cette journée citoyenne est l’occasion de venir partager, débattre et SURTOUT DE PASSER A L’ACTION sur les questions de climat, de qualité de l’air, de santé, de biodiversité, de déchets, de mobilités, d’énergies positives.

La feuille de route ainsi co-construite à Valergues est intégrée dans le Plan Climat Air Energie Territorial du Pays de l’Or en cours d’élaboration.

Une mobilisation grâce à l’art, la culture et l’éducation dans et hors les murs.

Le principe est aussi simple qu’efficace.

Il s’agit d’interpeller les habitants directement dans la rue, au plus près de leur lieu de vie et de loisirs, grâce à la construction d’un évènement Artivistes-atelier transformant l’espace d’une journée la Place de l’Horloge au cœur du village en véritable musée à ciel ouvert.

L’équipe de Street Artistes crée des œuvres en live et font participer les passants dans la création des œuvres. L’interpellation et la curiosité suscitée permet d’une part d’échanger et d’autre part d’inviter les passantes et passants à librement débattre et laisser leurs questions aux élus et aux scientifiques grâce aux outils de Recherche participative créés par l’équipe :  des méduses géantes aériennes. Cet outil permet d’avoir des  propositions d’ actions à l’échelle du village et plus largement des représentations spontanées de la qualité de l’air des habitants.

Les élèves de CM2 de l’école Marcel Pagnol ont exposé d’une part leur création artistique au milieu des Street artistes, sur la Place. D’autre part, ils ont animé un jeu autour des questions de biodiversité et de l’art de vivre ensemble interpellant les parents et les personnes présentes dans les rires et la bonne humeur. C’est l’école à front renversé l’espace d’un instant.

Les élèves ont travaillé en amont sur des actions concrètes pour préserver la biodiversité et lutter contre la pollution de l’air. Ces propositions d’actions sont exposées au coeur du village et lancent les échanges autour de la question “Quelle(s) actions pour améliorer la qualité de l’air et s’adapter face aux changements climatiques à l’échelle de Valergues?”

La journée est donc l’occasion d’une mobilisation massive et permet de dynamiser le village en intensifiant la dynamique locale.

 

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout et plein air

Passer de la mobilisation à l’action !!

Les grandes mobilisations comme les différentes marches pour le climat sont importantes mais ne permettent pas directement un passage à l’action ni une planification de la mise en oeuvre des actions en cours.

Les collectivités territoriales et locales n’ont pas les outils pour intégrer ces volontés et énergies citoyennes dans la construction de leur Plan Climat Air Energie Territorial ( PCAET) notamment. La concertation se limite le plus souvent au modèle classique mobilisant peu les citoyens et malgré les efforts de certaines collectivités à mettre en place une réelle transversalité, se heurte à des difficultés de mise en oeuvre .

Le dispostif Artivistes-atelier, grâce aux outils de la Recherche Action Participative tend à apporter des réponses tout en développant une loupe analytique reflexive.

L’image contient peut-être : 2 personnes, intérieur

Co-construction des bouquets d’actions

Le débat participatif sur Valergues s’est déroulé suivant un format hybride, en débutant par un échange classique en présence de Marc Arguillat représentant qualité de l’air de l’ADEME, Pierre Camps, directeur de recherche au CNRS, Lionel Scotto d’Apollonia co-fondateur de l’association Artivistes-atelier, Spécialistes des questions climatiques.

La suite de l’atelier participatif a été designé par Davia Dosias-Perla, co-fondatrice de l’association Artivistes-atelier et pilote du projet financé par l’ADEME en tant qu’ingénieure CNRS au sein de  l’UMR ART Dev.

Description du design

Aucun texte alternatif disponible.

La co construction globale du projet de Recherche Air climat santé société et Art commence dans le diagnostic du territoire du Pays de l’Or et la définition des besoins et problématiques avec les acteurs du territoire.

Ce diagnostic partagé permet de développer le “design” de l’atelier.

Le design répond alors à 3 objectifs :

  • Mobiliser les citoyens dans la démarche de concertation du territoire.
  • Engager la commune de Valergues dans le processus d’élaboration du PCAET en participant concrètement par l’action à l’amélioration de la qualité de l’air.
  • Déterminer un outil d’évaluation et de mise en œuvre construits de manière collaborative.

Le design a été adapté en fonction des objectifs et besoins identifiés avec les acteurs de la commune et parties prenantes du PCAET Pays de l’Or.

Le design de l’atelier a été alors pensé dans l’objectif de construire une cartographie des actions ainsi qu’une évaluation participative à T0 2018 de l’efficacité des actions et un outil de planification des actions en apportant des réponses aux questions suivantes :

  • Quels sont les objectifs de votre commune dans le cadre des enjeux climat air énergie ?
  • Quels sont les moyens mis en œuvre aujourd’hui pour atteindre ces objectifs et quelle est leur efficacité, comment se mesure-t-elle ?
  • Quels sont les problèmes auxquels vous êtes confrontés ?
  • Quelles sont selon vous les mesures à prendre ?
  • Comment faudrait-il faire pour suivre efficacement ces mesures ?
  • Au regard du diagnostic (acteurs clés, freins, leviers, réalité économique, politique), combien de temps faut-il selon vous pour développer, optimiser cette action ? A combien évalueriez-vous son efficacité optimisée ?

Nous construisons des outils spécifiquement développés pour ces ateliers participatifs sur la qualité de l’air et de manière transversale les enjeux climatiques associés. Ces outils ont comme objectif d’être reproductibles par la suite dans les municipalités du territoire d’étude (Pays de l’Or) sous la forme d’un dispositif stable.

Les résultats attendus de l’atelier étaient multiples :  élaborer des planification d’actions et atteindre les objectifs de la commune.  À cette fin, chaque action a été évaluée au regard de la situation actuelle, puis le niveau visé dans un lapse de temps estimé.

Les résultats de cet atelier seront mis en ligne après analyse avec et par les participants de l’atelier. De façon complémentaire, la méthodologie envisage d’« externaliser » et de renforcer l’analyse par des méthodes classiques d’enquêtes. Il s’agit d’effectuer auprès des acteurs des entretiens ouverts afin de questionner leur représentation et leur attente vis-à-vis de problématiques comme par exemple celle alliant qualité de l’air, santé et climat.

Phase initiale

La focale globale de l’atelier a été déterminé par le contexte du projet Air Climat Santé Société & Art dont l’objectif est d’aider les collectivités à la mise en œuvre des politiques publiques en faveur de l’air sur leur territoire.

Phase de démarrage de l’atelier

La phase de démarrage donne le ton. L’ADEME, le CNRS, une association de sciences citoyennes, un élu de la commune sont présents pour dresser un rapide diagnostic du territoire et des enjeux de pollution de l’air.

Les enjeux qualité de l’air sont prédominants sur le territoire de Valergues et l’actualité fraiche et brulante du vote de la délégation de service public de l’usine d’incinération OCREAL sur Lunel Vieil (à quelques kilomètres de Valergues) a donné le « LA » du débat qui a suivi le diagnostic territorial.

Les questions qui ont amorcé le débat étaient de l’ordre de :

a.Quelles sont les questions que vous vous posez sur l’air ?
b. Quels sont les problèmes auxquels vous êtes confrontés ?
c. Quelles sont selon vous les mesures à prendre ?
d. Comment faudrait-il faire pour suivre efficacement ces mesures ?

Ces questions ont servi de trame de discussion tout au long de l’atelier et ont été abordées indirectement au fil de l’atelier.

Déroulé de l’atelier

L’atelier a duré une heure quinze et a été découpé en 2 phases afin dedéployer un instrument de Recherche Action Participative et d’analyse sociale : la roue socratique.

« Etape 1 : priorisation des objectifs citoyens »

Les habitants ont identifié tout au long de la journée une liste d’objectifs à atteindre sur leur commune pour améliorer la qualité de l’air et mettre en œuvre efficacement le plan climat sur leur territoire. Des objectifs de mobilité, de verdissement de la commune, de réduction des déchets à la source, d’augmentation de l’utilisation des ENR, de diminution de consommation d’énergie, etc.

Les participants de l’atelier sont amenés à prioriser les objectifs à l’échelle de la commune en fonction de leur volonté à agir et leur capacité à agir.

Deux objectifs sont ressortis « Verdissement de la ville » et « Réduction des déchets produits ».

« Etape 2 : évaluation et planification des actions pour atteindre les objectifs

Les participants se rassemblent en deux groupes en fonction de leur intérêt à développer l’objectif. Une attention particulière est portée à avoir une représentativité des participants dans un groupe. Chaque groupe est accompagné par un animateur expert.

Les participants répondent à la première question « Quels sont les moyens mis en œuvre pour atteindre cet objectif aujourd’hui à T0 2018 ? ». Cette question permet de tracer des rayons d’actions autour de l’objectif (Rayons blancs sur l’image). Autant de rayons que d’actions concrètes. Une priorisation est requise si absence de consensus.

 

Il est alors question d’évaluer chaque action à T0 : 2018 sur leur degré d’efficacité sur une échelle d’évaluation de 0 à 5 (gradation arbitraire qui peut être débattue et décidée collégialement si le temps de l’atelier le permet), 0 étant inefficace, 5 étant le maximum d’efficacité. Chaque évaluation est discutée et les choix de notation sont argumentés et critérisés. Ainsi nous obtenons une identification des acteurs clés de chaque action, les freins, les leviers, les temporalités réelles d’évolution.

Ensuite les participants se projettent sur la possibilité d’améliorer l’action, de lever les freins, d’impliquer les acteurs dans la stratégie, etc., ils estiment et se mettent d’accord sur une temporalité réelle de mise en œuvre ( par exemple 6 mois, 1 an, 2 ans, 6 ans dans le cadre de cet atelier).

Les données seront analysées pour et par les futurs groupes multi acteurs qui se constitueront dans les ateliers que nous organiserons sur le territoire du Pays de l’Or et qui viendront en accompagnement des politiques publiques sur la qualité de l’air dans le cadre du projet Air Climat Santé Société & Art.

« Etape  4 » Caroussel

Les groupes échangent les  objectifs et plan d’actions / évaluation. Chaque groupe contribue au travail réalisé par le groupe précédent : amendement, complément, oppositions d’idées et de diagnostic.

« Etape 5 » : Synthèse 

Après une synthèse de l’atelier, les porteurs de la démarche (CNRS, ARTIVISTES ATELIER, MAIRIE VALERGUES) donnent rendez-vous aux participants début 2019 pour aller plus loin dans ce plan d’actions et cette co construction d’indicateurs d’efficacité des actions publiques à intégrer au niveau de l’Agglomération Pays de l’Or.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *