Les cafés débats une longue tradition

23

CAFÉ DÉBAT – CAFÉ CITOYEN

 

 

Les Artivistes ont une grande expérience dans l’animation de café débat, café à palabres et autres ateliers climats. Ces moments conviviaux et chaleureux sont l’occasion d’échanger librement avec le public. Ces animations proposées par l’Association Artivistes s’inscrivent de façon complémentaire avec l’ensemble des autres actions menées au sein de la cité.

Le premier café climat citoyen et sans doute le plus symbolique a été le café débat animé par Lionel Scotto d’Apollonia en présence de Jean Jouzel, le parrain de nos actions en matières de climat.

CAFÉ CITOYEN avec Jean Jouzel – Montpellier – 14 octobre 2014

animé par Lionel Scotto d’Apollonia

Résultat de recherche d'images pour "jouzel"
CAFÉ CITOYEN  – Vendargues – 3 octobre 2016
cafe-citoyen-3-octobre-2016
crédit photo Mairie Vendargues

 

CAFÉ CLIMAT GAZETTE CAFÉ – Montpellier – 10 Nov. 2015

En partenariat avec l’Agence Locale de l’Energie

 23

CINÉMA NESTOR BURMA – Montpellier – 17 OCTOBRE 2015

Afficher l'image d'origine

BAR DES SCIENCES“CLIMAT ET BIODIVERSITÉ : UN ÉTAT DES LIEUX EST-IL POSSIBLE ?” – Montpellier – 19 MAI 2015
Une grenouille des fraises dans la réserve biologique de La Selva, au Costa Rica, en janvier 2006.

ARBRE A PALABRES  Lab Café – Montpellier – 10 Mars 2015

Crédit photo Lionel Scotto d'Apollonia

BAR DES SCIENCES  – Montpellier – 26 février 2015

Les sciences participatives : un pari réussi ?

Afficher l'image d'origine
ARBRE A PALABRES 4° Forum citoyen Climat – Poitiers – 26 novembre 2014

Présentation de « L’arbre à Palabres Paris Climat 2015 » à l’espace Mendes France de Poitiers. 26 novembre 2014 18H

 

DEBAT ludo-éducatif– Fête de la Science  – Montpellier – 18 octobre 2014
Résultat de recherche d'images pour "fete de la science montpellier"
Animation Agora des Savoirs « L comme lanceurs d’alerte » avec Francis Chateauraynaud – Salle Rabelais –  Montpellier 5 février 2014

Paris – champion du monde du climat

                                                                                                                                                          Quand : dimanche 25 septembre 2016

Où  : Paris,  rue des blancs manteaux
à la Maison des acteurs du Paris durable .

paris-durable
La Mairie de Paris  organise dans le cadre de la révision du Plan Climat, la Conférence de citoyens.

En d’autres termes : un groupe de 20 citoyens parisiens se sont réunis au cours de plusieurs week-ends pour être informés sur les enjeux liés à la mobilisation du public en faveur d’une ville plus durable, puis pour débattre avec des porteurs d’intérêt de leur choix, et enfin pour rédiger une charte citoyenne sur le sujet, qui sera rendue publique et remise à l’exécutif parisien.

Les 24 et 25 septembre 2016 se sont déroulées des sessions d’information, au cours desquelles un certain nombre d’experts sont venus rencontrer le groupe de citoyens et les informer sur les enjeux liés à la mobilisation citoyenne, à la transition énergétique et aux mesures d’adaptation aux changements climatiques.

C’est ainsi que nous nous avons été invités en qualité d’intervenan14441221_10208817080517682_8055894272363791132_nts experts avec le GDR PARCS au coeur de cette conférence citoyenne, en interaction avec ce groupe d’une vingtaine de citoyens.

A la question : “Quelles sont les solutions ?”
Nous avons pu nous targuer de répondre : “Ici nous ne savons pas bien, mais dans le Sud nous en avons.”

Quand la province vient éclairer la ville lumière …

Ce fut une riche expérience.

Pour la suite des aventures de la Charte citoyenne qui passera en conseil auprès de la Mairie de Paris : restez par ici … nous nous penchons sur la question !

C’est la rentrée pour tout le monde ….

 

Alors que les journaux et les sites bienveillants nous renvoient leurs “citations du jour pour la rentrée” et leurs conseils pour “bien reprendre le rythme après l’été” ….
Hé bien nous, nous profitons encore des rayons de soleil, reliques de l’été pour booster notre imagination et notre production.

Cette année on veut du gros ! on veut vous emmener loin !
On vous concocte de beaux projets sur vos territoires
On vous mitonne de belles initiatives dans vos communes
Bref, on vous embarque dans une aventure de partage, de réflexion et de changements chez vous, dans vos rues.
Vous serez acteurs de votre espace de vie!

L’équipe d’ Artivistes navigue sur le territoire , ordinateur en main, carnet de notes en poches et stylo bille derrière l’oreille  pour:
– proposer nos projets et actions auprès des élus, des citoyens, des scolaires et des artistes,
– rechercher des partenariats et des co equipiers
– faire connaitre les Artivistes
– agrandir la famille d’ Artivistes

Alors …
Paris , Montpellier, Vendargues, Sète, Mauguio, Pérols ….
Les Artivistes sont là !

Curieux ?? Curieuse ?? 

Appelez nous, nous ne mordons pas !
On sera ravi de discuter avec vous de tout cela !
Si vous êtes nombreux c’est avec plaisir que nous organiserons un workshop léger et amical !

A très vite !
plaquette-artivistes-recto-vf
Les Artivistes

Artivistes au festival éco-citoyen

Resized_20160604_113618

Les artivistes ont participé dans la joie, la bonne humeur au festival éco-citoyen de Vendargues dans le cadre de la semaine EUROPEENNE (ouahou!) du développement durable le 4 juin 2016.

Resized_20160604_113652

Cela a été l’occasion d’animer un mini atelier citoyen autour de notre “Porte-paroles”. Plusieurs thématiques ont été abordées dont notamment la question des mobilités et des aléas climatiques. Pour ne rien vous cacher nous étions sous menace d’un orage de grêle qui n’a pas fini de se laisser attendre.

Resized_20160604_122234

Ce fut l’occasion de rencontrer des élus (notamment le maire de Vendargues), d’autres assosciations (vélocité grand Montpellier) et l’équipe du Festival de Thau afin de dessiner quelques perspectives et projets afin d’étoffer notre feuille de route.

what the fest 11 - 4 juin 2016

Nous tenons à remercier l’équipe de bénévoles du festival What the Fest. Une belle journée donc paradoxalement sous un beau soleil contrairement à ce que la grenouille nous avait annoncé.

what the fest 07 - 4 juin 2016

Du débat, des échanges, de la création, du théâtre de rue, des concerts et de beaux projets en perspectives: carton plein.

IMG_4347

Et notre nouvelle mascotte artivistes: “le vent des idées” concernant les questions de mobilités.

 

Les artivistes au Festival éco-citoyen de plein air

Les artivistes présents au Festival éco-citoyen de plein air

Dans le cadre de la semaine du développement durable, nous avons le plaisir de vous inviter à visiter notre stand lord du festival What the Fest à la Cadoule (Vendargues) le 4 juin 2016 à partir de 10H.

Plus d’infos https://www.facebook.com/What-The-Fest-Prod-985890241467158/?fref=nf

Faites circuler !

Apéritif Artivistes – 7 avril – 18h30 – Gazette Café

Invitation Apéritif 7 avril 2016 - 18h30 Gazette Café

Entrée Gratuite – Smile Code exigé

 

J – 3  !!! 

Hey toi Citoyenne, Hey toi Citoyen, si tu veux papoter, échanger, partager, t’investir et agir…Rejoins nous le 7 Avril au Gazette Café ( 6 Rue levat, Montpellier) !


Nous te présenterons notre Association Artivistes, notre Atelier pour créer des espaces artistiques et citoyens en bas de chez toi.

Tu es curieux ? Viens nous rencontrer ce Jeudi (le 7 Avril quoi) !

Tu as des idées, des projets artistiques, citoyens, éducatifs ? Viens nous les faire partager le 7 Avril ! (rappel c’est jeudi)

Tu souhaites refaire, défaire et refaire le monde ? C’est avec nous que ça se passe … et ça commence le… 7 Avril (Bravo !)
Et surtout si tu as envie de devenir un Artivistes c’est auprès de nous que tu peux le faire …dès le 7 Avril !

Tu l’as rêvé, les Artivistes t’aident à le réaliser ! 

 

 

 

Puis, si tu ne peux pas venir … Fais tourner !

La soirée continuera ensuite à 21H par un concert de notre amie Mélanie Arnal accompagné du virtuose de la six corde Olivier-Roman Garcia qui présentera son nouvel album tout aussi musical que coloré textuellement aux vents légers.

Partenariat GDR PARCS

Les Artivistes et la recherche scientifique

En plus de son réseau multi-acteurs, Artivistes travaillent en étroite collaboration avec notamment le monde de la recherche scientifique. En ce sens la force du projet Artivistes est de s’appuyer sur l’expertise sociale du Groupe De Recherche PARCS (Participatory Action Research and Citizen Sciences).

Le GDR-CNRS PARCS en recherche action participative regroupe des chercheurs et des acteurs du secteur associatif principalement en France et visant à développer son réseau au niveau international, questionnant les rapports sciences-société. Ce GDR récemment créé en avril 2014 est basé administrativement au Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Évolutive (CEFE) à Montpellier. Il a pour objectif de proposer un cadre de réflexion et des conseils sur les manières de construire et réaliser des programmes de Sciences Citoyennes et Recherche Action Participative (RAP). Il vise à co-construire un dialogue entre différentes initiatives existantes, regrouper les énergies dispersées en France sur ces questions, générer des synergies et des collaborations entre ces initiatives, mutualiser les pratiques participatives dans la recherche scientifique française sur les questions environnementales, notamment celles concernant le climat, la biodiversité et les questions sanitaires et sociales.

image logogdrparcs.jpg (0.7MB)

Plus spécifiquement les objectifs sont de : (1) développer d’autres approches de recherche intégrant les savoirs citoyens – (2) améliorer nos pratiques de recherche, de participation, de sensibilisation – (3) améliorer les bénéfices réciproques chercheurs/citoyens – (4) savoir comment mieux répondre à la demande sociale – (5) mieux intégrer les citoyens et la société en amont et en aval des projets de recherche – (6) faire des citoyens des relais pour l’éducation à la démarche scientifique.

139
Crédit Photo Scotto d’Apollonia Lionel

Note de positionnement du GDR PARCS

image roue_radar.jpg (0.1MB)

Notre société est confrontée aujourd’hui à des enjeux majeurs (changement climatique, perte de la biodiversité, crise économique…) dont la résolution ne pourra être envisagée sans l’implication pleine et entière des citoyens. L’engagement aux côtés de chercheurs pour réfléchir ensemble aux questions sociétales et imaginer des solutions est la clé pour devenir acteur des décisions prises et ainsi passer à l’action.

Dans ce contexte, une nouvelle éthique des relations entre Science et Société se dessine, et le qualificatif de « Sciences Participatives » prend tout son sens : il ne s’agit plus d’extraire les observations ou connaissances du citoyen afin d’alimenter la base de données du chercheur, mais bien de co-construire avec le citoyen des projets de recherche dont le déroulé sera caractérisé par une collaboration permanente aboutissant à une meilleure compréhension des phénomènes et à l’élaboration conjointe Les outils et méthodes pour mener de tels projets existent et ont déjà démontré leur efficacité. Ils sont réunis sous le nom de Recherche Action Participation ou RAP.

Le GDR PARCS est en pleine développement et vient de thématique CNRS qui s’est déroulée du 7 au 11 mars 2016 à Montpellier. Le GDR PARCS est un réseau d’acteurs Laboratoires, Indépendants, Entreprises) qui souhaitent mener une recherche d’excellence avec l’approche originale de la RAP. En proposant outils et méthodes (via des formations), un conseil aux chercheurs qui souhaiteraient les appliquer (missions d’expertise) et une réflexion de fond sur le participatif, les membres du GDR PARCS œuvrent collectivement à l’amélioration des techniques participatives et à la diffusion de cette approche au sein des organismes de recherche français.

Le GDR est soutenu par le CNRS et l’INEE

Afficher l'image d'origine

Projet Educatif

Projet éducatif

015

Les Artivistes proposent de développer des actions éducatives autour des thématiques environnementales et liées au développement durable.

Nous proposons plus particulièrement d’accompagner et co-construire avec l’ensemble des acteurs de l’éducation des projets liées aux éducations aux questions climatiques à depuis à la maternelle jusqu’à l’enseignement supérieur à fois sur les aspects sociaux, politiques et scientifiques.

Education à l’environnement à travers l’art

Nous proposons de construire des projets “hors les murs” à travers des actions ciblées en classe qui s’accompagne de sortie d’une part sur le terrain afin de sensibiliser aux questions environnementales à l’échelle locale. D’autre part  il s’agit de faire participer les élèves à la construction d’une oeuvre à proximité de leur école afin et associer ensuite les citoyens parents ou simple passants afin de dynamiser l’ancrage et l’appropriation du projet à l’échelle du quartier.

Jeu “le réchauffement climatique expliqué à mes parents”

jeu le réchauffement wordpress

Emission Radio France Bleue Hérault: COP_21_college_assomption_bob–NET_44EA83F0-1F7A-469B-86C6-B4BA637949B0_R34A

Dans le cadre de l’éducation aux problématiques climatiques le projet “le réchauffement climatique expliqué à mes parents” consiste à construire un jeu sur la base d’un quiz.

Le jeu construit par des élèves de 4° porte sur la compréhension des mécanismes climatiques.

028

Artivistes toi même

Dans un esprit pluridisciplinaire et innovant, ARTIVISTES mobilise les artistes, les acteurs culturels et les citoyens  sur les enjeux sociétaux et environnementaux.


ARTIVISTES a pour objet de construire un nouvel espace de démocratie participative et de proposer une expertise sociale d’un territoire aux décisionnaires par les entrées culturelle et artistique.

ARTIVISTES :

  • Accompagne les collectivités et les institutions dans une approche culturelle des enjeux environnementaux.
  • Apporte son expertise territoriale à tout projet/action en lien avec son objet
  • Engage des projets innovants artistiques
  • Met en place des formes de concertation et de sensibilisation prenant en compte la vox populi
  • Elabore des cahiers citoyens et des propositions concrètes pour les décisionnaires
  • Dispose d’un laboratoire de Recherche et Développement portant sur les sciences citoyennes
  • Conceptualise et construit des outils d’aide à la décision participatifs
  • Développe des projets éducatifs portant sur les questions relatives aux rapports sciences-sociétés.

Rue du climat : de murs en rubans

NOON
NOON
mur03
AL STICKING

DE MURS EN RUBANS

12109782_10207312099068117_8914429716652024430_o
CSSJPG vs StDSGN

mur05
CLEPS vs CHIKO

« Quand l’art de rue nous parle des enjeux sociétaux : un outil citoyen voit le jour »

UN FESTIVAL A TAILLE HUMAINE : « RUE DU CLIMAT : DE MURS EN RUBANS »

L’âme du projet

  • Le déficit démocratique est présent partout
  • Il faut recréer un lien entre les institutions et les citoyens.
  • Les formes de concertations quand elles existent montrent très rapidement leur limite car la vox populi n’est pas réellement prise en compte
  • L’habitant devient partie prenante de la transformation de son quartier et de son territoire
  • Il est nécessaire de faire fonctionner les conseils citoyens avec les autres espaces de démocratie sur le territoire
  • La valeur transcendantale de l’art permet de créer un outil essentiel et efficace pour inciter, favorise et permettre au citoyen d’exprimer son point de vue. Ainsi il pourra se placer au cœur de la prise de décision politique sur les projets de son territoire

A travers ce projet nous avons permis :

  • Au  citoyen  de faire valoir son droit  de penser et de critiquer les actions et les décisions prise sur son territoire pour le bien commun
  • au citoyen, au néophyte de se poser les questions qui le placerait comme Art’eur
  • A l’expert non institutionnalisé ou non politisé de s’exprimer et surtout,  nous luis avons laissé la possibilité d’agir pour le bien-être commun

Pour tenter d’atteindre cet Idéal le meilleur terrain de jeu est  la rue.


RUE DU CLIMAT : De murs en rubans

« Rue du climat : De murs en rubans » porte en lui  une démarche de démocratisation  territoriale et a pour but de mobiliser les citoyens.

Les citoyens ont pu s’approprier des enjeux perçus comme institutionnels et politiques (enjeux environnementaux par exemple : climat, pollution, gestion de la ressource en eau, protection des espèces et des milieux, santé) et ont pu se rendre compte de la place qu’ils ont le droit de revendiquer dans les débats publics.

C’est par ces moyens qu’ils pourront se replacer au centre de leur espace de vie. Les habitants et citoyens deviennent ou se révèlent acteurs / Art’eur de leur territoire.

 « RUE DU CLIMAT : de murs en rubans » travaille sur la cohérence des réflexions de la société civile dans les processus de réalisation de plans d’actions territoriaux et/ou de décisions politiques.

« RUE DU CLIMAT : de murs en rubans »  est donc un projet artistique et démocratique qui permet de dynamiser une démarche territoriale qui tend à  mobiliser les citoyens et à les replacer dans la réflexion citoyenne.

Ces interactions et échanges permettent de sensibiliser un large spectre de citoyens et de leur donner la parole afin d’alimenter des prises de décisions citoyennes participatives.

 « RUE DU CLIMAT : de murs en rubans » donne une place aux citoyens par la mobilisation de leurs intelligences sensibles et a pour but de générer des décisions non seulement acceptées mais aussi comprises par le grand public à partir de leurs attentes et initiatives.  Le citoyen devient acteur et co-responsable des actions à mener sur son territoire e vie.

L’expérience montre que l’art est un catalyseur de changement et représente un bel outil d’innovation sociale et citoyenne.

A travers ce projet nous construisons un outil, un livrable avec des réflexions et solutions citoyennes aussi bien sur les plans politiques, culturels, économiques et éducatifs.

Cet outil permet en outre d’alimenter et nourrir les réflexions politiques sur le territoire.

Concrètement

Nous avons mis en place des ateliers participatifs dans le quartier (800 m de parcours enrubanné) :

Plan (1)https://www.facebook.com/events/158150451198477/

L’Arbre : un arbre à palabres a été créé sur la place et fut thématisé pour la journée, espace de libre échange et de bien entendu de palabres dynamisant les interactions entre les citoyens.

Le Mur citoyen : un mur neutre sera proposé aux passants pour s’exprimer eux aussi sur ces thématiques dont ils sont objets et sujets lors de l’atelier de l’arbre à palabres.

Le trottoir débat : sur le trottoir, en collaboration avec une facilitatrice graphique nous avons créé un visuel au sein duquel des questions étaient posées aux passants. Ils pouvaient poser par écrit sur le sol leurs réponses, idées et réflexions.

Les murs : 5 murs ont été pris d’assaut par 8 artistes et ont servi de théâtre de débats, d’échanges et de réflexions citoyennes.

La rétroprojection « mon œil » : un rétroprojecteur branche a un ordinateur  a permis de diffuser les photos des passants sur la journée. Une adresse mail du projet a été communiquée et distribuer pour permettre a tout à chacun d’envoyer les photos en instantané : artivistes.atelier@gmail.com

Le débat en présence des climatologues à la maison de la démocratie de Montpellier pour prolonger les échanges de la journée.

Les objectifs de ces ateliers étaient :

  • d’amener le citoyen à s’approprier son espace urbain, son territoire
  • de susciter le débat et l’échange
  • d’interroger les consciences individuelles et collectives
  • de replacer le citoyen comme acteur dans la prise de décision
  • de faire ressentir à l’habitant leur légitimité, leur place citoyenne dans les réflexions concernant leur territoire

Les partenaires sur le projet

Nos compagnons dans cette aventure sont des artistes engagés qui parlent aux gens en les interpellant visuellement. Des artistes qui ont un avis à donner et qui acceptent d’être positionnés en qualité de citoyen également.

Nos partenaires et invités sur la journée du 12 Octobre 2015 sont des associations sensibilisées et citoyennes

qui croient en l’humanité, l’urbanité, l’environnement  et l’art de rue :

CPIE APIEU Territoires de Montpellier (éducation à l’environnement urbain)/  Association de quartier des Beaux-Arts / ateliers 411 / Galerie l’inlassable / Vieux biclou (mobilité alternative et réparation citoyenne)/ …..