Projet ADEME AIR CLIMAT SANTE SOCIETE & ART

LA QUALITE DE L’AIR UN ENJEU SOCIO-ENVIRONNEMENTAL MAJEUR

L’association Artivistes-atelier en partenariat avec l’UMR CNRS ART-Dev et le GDR CNRS PARCS ont le plaisir d’être lauréat ADEME d’un projet portant sur la qualité de l’air extérieur.

Ce projet après une phase exploratoire en 2017, démarre sa phase opérationnelle en 2018 et ce pour une durée de deux ans.

RÉSUME DU PROJET

La qualité de l’air extérieur est un enjeu social majeur et intègre de facto les questions liées au climat tout autant que les problématiques de santé publique associées. Or sur le plan juridique et technique, la mise en application des lois se heurte à une double problématique. D’une part les différentes lois et plans d’actions perpétuent cette sectorialisation dissociant les enjeux de: santé, d’air, de climat et de société. D’autre part, elles peinent à trouver de la cohérence et une véritable efficacité engluées dans ce qu’il est commun d’appeler le « mille-feuille institutionnel ». Force est de constater qu’il persiste un déficit massif d’implication des populations dans l’ensemble des dispositifs « qualité de l’air ». Il faut voir là un déficit d’intelligence collective que ce projet ambitionne de surmonter pour arriver à des dynamiques mieux partagées entre décideurs et populations.
Ce projet « Air-Climat-Santé-Société & Art » en ce sens vise à faciliter les modalités d’administration des politiques publiques à l’échelle des territoires des collectivités en prenant en compte de manière systémique l’ensemble de ces problématiques à l’aide d’un outil citoyen participatif « Artivistes-atelier » ayant fait les preuves de son efficacité et s’appuyant sur un solide réseau de chercheurs. Bien que très récent, le dispositif « Artivistes-atelier » bénéficie d’une forte reconnaissance. En ce sens il a l’honneur d’être parrainé par Jean Jouzel, d’être sélectionné et retenu par la DDTM pour le prix de l’innovation périurbaine 2016 dans l’Hérault, est balisé et financé par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et bénéficie d’une enveloppe parlementaire par le Député J.-L. Roumégas corédacteur du rapport sur l’évaluation des politiques publiques de lutte contre la pollution de l’air. Ce projet apporte des mesures d’appui visant à améliorer l’efficacité des politiques sur l’air et les enjeux sous-jacents « climat et santé » en prenant en compte le volet social et citoyen Il analyse leur efficacité dans une démarche intégrant de façon résolument réflexive une évaluation intégrée. A partir des résultats de recherche obtenus sur : (1) les niveaux d’acceptabilité sociale de l’ensemble des acteurs, (2) l’efficacité des politiques par la construction d’indicateurs pertinents, (3) l’identification des freins et des leviers d’action considérés de façon pragmatique dans le mille feuille institutionnel, ce projet vise à faire émerger à l’échelle nationale des propositions de réformes visant à faciliter et potentialiser l’efficacité des politiques en faveur de la qualité de l’air, de la santé et du climat.

   image logogdrparcs.jpg (0.7MB)    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *